Le Yoga du son ou Nada Yoga

Nada yoga

Nada yogaDans le Yoga tantrique que nous suivons dans la branche Natha, toutes les pratiques sont bonnes pour arriver au résultat final !

Un rapide raccourci pour résumer plus que succinctement ce en quoi cela consite :

  • Celui de faire monter le niveau d’énergie au travers des pratiques
  • Celui de réaliser le lien entre individu et tout ce qui l’entoure, pour ne faire plus qu’un au final et réaliser l’union entre la matière, la conscience individuelle et la conscience collective.

Le Son à travers les techniques, mises à disposition dans le yoga, nous servira ainsi de véhicule afin de nous permettre d’accéder « de l’autre coté du miroir » en quelque sorte, dans une forme de conscience intuitive qui l’on essaiera de maintenir détachée de tout raisonnement, de tout dialogue intérieur, laissant la pensée discursive (pour le temps que cela durera) un peu de coté.

Ces pratiques sont subtiles et requièrent c’est en tout les cas un avis personnel, au préalable, un peu de pratique de yoga, afin de pouvoir simplement en apprécier pleinement tous les effets subtils et bénéfiques.

Le son est relié à l‘espace et au toucher, car en effet pour qu’un son puisse se répandre , il lui faut de l’espace, faute de quoi, il ne portera pas ( nous sommes donc dans les zones du cœur ( cf:élément air) et de la gorge (élément éther) qui sont surtout mobilisées , mais pas exclusivement.

Car pour que le son entre en résonance et soit « capté », il lui faudra nécessairement contacter un organe, le toucher est le sens qui est rattaché à la zone du cœur. Cette zone est rattachée la plupart du temps à notre personnalité et à nos conditionnements liés à l’espèce, à notre éducation sociale aussi, elle sera donc  intéressante à approcher à travers ces techniques, afin de libérer et d’ouvrir ces « nœuds » (granthis), favorisant pour l’individu, la création d’espaces et de zones  personnelles internes plus larges, conduisant avec la pratique à une vision et une perception du monde plus détachée,plus autonome.

On dit aussi que comme tous les êtres humains au même titre qu ‘ils possèdent une odeur, un nom, possèdent également un son qui pourrait se traduire par une énergie vibratoire  propre à chacun de nous. Celle ci à mettre en résonance, notre approche consistera tout dabord à la stimuler, se mettre à son écoute, l’identifier, et ensuite la faire vibrer.

A nous de nous mettre en quête de cette découverte, celle du voyage intérieur, de partir à l’écoute de son propre son intérieur , de ce son qui vibre en moi.

Le son est invariablement relié à l’énergie, c’est à dire au souffle, l’un ne va pas sans l’autre.

Tout ce qui est dedans est dehors puisque le monde comme l’individu sont tous deux, issus des mêmes cellules originelles. L’univers à un son (le Svara ou souffle cosmique), les récentes découvertes de la Nasa l’attestent, l’individu a aussi un son unique qui lui est propre, à chacun, de se mettre à son écoute pour faire vibrer cette résonance, ce souffle, cet écho et par là même, de créer à l’intérieur de nous même , un espace pour que celui-ci puisse prendre corps , résonner et vibrer.

Dans le Yoga plusieurs outils sont à la disposition des pratiquants pour partir à la découverte du Nada Yoga :  des techniques de souffles, l’utilisation de Mantra, de sons de bols et de conques .

Voir aussi  l’article sur le son Om :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *