Les techniques de purification (partie 2)

B-LES PURIFICATIONS ENERGETIQUES (partie 2)

Ces purifications sont de deuxième niveau, c’est-à-dire qu’elles agissent directement sur les circuits énergétiques ou les 3 Nadi principaux (Ida, Pingala, Sushumna).

Ces techniques se pratiquent à l’aide des souffles ou des postures associées.

Kapalabhati Pranayama :

kapalabhatila lumière dans le crâne (on la trouve également parfois sous l’appellation nettoyage des sinus frontaux).

Cette technique procure ouverture et apaisement du mental, c’est pour cela qu’elle est nommée ainsi. C’est un grand classique du Hatha yoga elle est régulièrement pratiqué en cours.

C’est un souffle d’hypo ventilation, dans lequel les expirations sont actives et les inspirations passives (qui se font mécaniquement en relâchant le ventre après l’expiration tout simplement).

Elle s’effectue soit en pratique de nettoyage le souffle alors sera particulièrement appuyé, soit  en pratique d’entretien, de plaisir avec un souffle qui sera plus subtil et plus léger.

Technique

Prendre une posture assise (NDLR : racine tenue, langue retournée, nuque étirée, regard convergent sur un point : le classique quoi !).Il s’agit de contracter et de relâcher uniquement les muscles du diaphragme tout en expirant par les 2 narines simultanément.

Le souffle part du ventre (que l’on aura au préalable légèrement rétracté)On évitera de bouger la zone de la poitrineAffectuer 3 cycles de 5 minutes (minimum) puis observer en laissant aller le souffle et s’allonger, savourer la détente…

Pratique qui peut se faire sur 25 minutes directement pour les habitués ou avancés.

Effets :

La technique laisse une ambiance très légère, aérienne dans le crâne. Elle procure un gain d’énergie, un effet régénérant savoureux. Elle génère un afflux sanguin dans la région du front, les canaux du nez sont stimulés.

Particulièrement recommandé en cas de sinusites notamment car elle renforce le système respiratoire et nettoie le nez des impuretés.Agit contre le stress.

Il est possible de la pratiquer avant une méditation si l’on observe en soi  un esprit agité pour l’apport de paix intérieure qu’elle procure.

Observation :Un léger effet étourdissement peut survenir lorsqu’on n’a pas l’habitude, cela s’atténue ensuite avec la pratique.

 

Nadi Shodana

Nadi shodanaUn autre grand souffle classique que nous rencontrerons fréquemment dans notre pratique.

C’est une technique d’équilibrage ou de rééquilibrage des Nadi Technique :fermer les yeux et visualiser les 3 Nadi : la colonne, le canal lunaire à gauche de couleur blanche, éclatante, le canal solaire à droite (Pingala) de couleur rouge ou orangé.

Le trajet des souffles s’effectue soit en demi-arc de cercle lorsqu’ on débute soit en serpentins à travers les chakras.Rythme de 1/4/2 : 1temps pour inspirer (ex : 4 secondes) ; 4 fois le temps d’inspiration à plein (dans ce cas 16 secondes) et l’expiration sur 2 fois le temps d’inspiration soit ici 8 secondes.

Prendre une posture assise.

Prendre la main droite positionner l’index et le majeur sur le point au milieu du front, le pouce droit poser sur la narine droite et l’annulaire et l’auriculaire posées sur la narine gauche.

Venir ensuite positionner le coude en l’amenant devant la poitrine et l’appuyer vers le sternum pour soulager l’épaule sur la durée. On va commencer par expirer par les 2 narines. Sur  une Inspiration boucher la narine droite et ouvrir la gauche et faire circuler l’énergie lunaire en remontant jusqu’ au sommet du crâne.

Effectuer la rétention en se baignant dans la lune (son Yam)  et son ambiance intérieure.

Puis libérer la narine droite et boucher la gauche sur l’expiration.Puis Inspiration à droite par le canal solaire (bouchez et retenez).

Visualisation du canal solaire (son RAM), sentir l’énergie solaire qui se répand dans tout le corps. Puis de nouveau l’expiration à gauche en bouchant à droite etc…

Les doigts doivent rester en contact avec les narines sans jamais de décoller pendant toue la pratique.

Effets : Equilibrant, apaisant, régénérant

Observation :Laisser aller le souffle après une I° à droite et la rétention.Reposer la main sur le genou et observer

 

Agni Krya

Uddyana Bandha

Uddyana Bandha

Agni : le feu et Krya la purification.C’est la purification par le feu et le mouvement. Une grande pratique de nettoyage.

Technique :

C’est une technique puissante d’aspiration du ventre après une expiration ,on bloque le ventre à poumons vides (Uddhyana bandha) cela consiste  à faire monter les énergies du bas vers la haut du corps (imaginer faire remonter son diaphragme dans la gorge par une corde…)  et à la fois ensuite d’une mise en mouvement du ventre (poussée abdominale sur l’I et rétractation totale sur l’X°) et donc un barattage des organes internes plutôt lent en le faisant sortir d’avant en arrière sans faire rentrer de l’air.

On tient un temps le plus long possible à vide. Puis on inspire et on fait monter le souffle vers le haut à plein (petite rétention, pas trop longue 5 /10 secondes max), puis expiration à nouveau ….

Effets :

Cette combinaison (combustion interne..) va frictionner et va stimuler l’énergie, la chaleur dans la zone du ventre  va procurer un sentiment de nettoyage (par le feu, et donc de purification) et un bien être profond. Diffusion de l’énergie à poumons pleins dans tout le corps.

 

Nauli :

C’est une technique qui consiste à baratter le ventre à poumons vides et constitue un véritable massage des organes internes.

nauliTechnique :

On va commencer par se mettre debout. Les mains appuyées au-dessus des genoux à mi-cuisses. Les doigts vers l’intérieur des cuisses. Les coudes tendus, la nuque bien étirée dans le prolongement du dos. On va expirer et vider complètement l’air des poumons en insistant sur la rétraction du ventre et en le bloquant à vide et l’aspirant pour aller plaquer le ventre dans le dos (c’est une image !). Puis en prenant appui alternativement sur la cuisse droite et gauche on va baratter le ventre, pour l’enrouler à partir des grands droits de gauche et de droite. Une technique puissante de nettoyage et de purification de nos viscères.

Observation:

A pratiquer le matin à jeun. Faire sur une durée de 5 à 7 minutes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *