YOGA SUR CHAISE : JOURNEE ALZHEIMER à l’EPAHD KORIAN – MARSEILLE

J’interviens de façon bi-hebdomadaire depuis près de 2 ans au sein de cet EPHAD du réseau Korian sur Marseille (NDLR: LA LOUBIERE- Château Gombert (13) ) , j’ai été convié par la responsable animation  à participer à cette journée, afin de présenter la pratique aux personnes en présence (direction, médecins, familles) ; de proposer une séance et une démonstration de l’activité YOGA SUR CHAISE au sein du département Alzheimer dans le cadre de la journée mondiale de la maladie le 20 Septembre dernier.

Tous les résidents ainsi que leurs familles étaient conviés pour assister et participer à différentes activités proposées (jeux, lectures, participation à la réalité virtuelle en vision 3D sur le principe de la vision 3D, appréhender l’espace ..). Après-midi suivie d’un goûter et d’un moment convivial d’échange avec les résidents.

Pour informer des actions et de l’existence de  lAssociation nationale R.V.H.Y  « Recherche en Yoga pour changer le regard sur la Vieillesse et le Handicap  » à laquelle j’adhère le dispositif exposé était le suivant : 

  • Mise en place du stand avec les flyers de présentation de  l’association
  •  Présentation du film  (DVD) : la pratique du  « Yoga sur chaise » en maison de retraite et en foyer de résidence.

6 participants ont assistés à la séance essentiellement des nouveaux (2 sont partis pendant la séance en catimini… J ) ,non habitués à la pratique dispensée, notamment 2 nouvelles personnes du secteur Alzheimer . Les résidents de ce secteur jusqu’ici n’étaient pas conviés à la pratique de Yoga sur chaise. Ceci s’est conclu par une potentielle ouverture de la pratique sur chaise  des résidents de ce secteur Alzheimer au sein de cet établissement que je visite tous les 15 jours. Ceci s’est traduit dans la semaine qui a suivie par la participation d’une des 2 personnes présentes.

Mon constat

Les envies et les élans à pratiquer sont de plus en plus nombreux, et plus de personnes se retrouvent dans le cercle.. J’attribue ceci au fait qu’elles apprécient sincèrement l’attention qu’on leur porte, l’énergie qu’on peut leur emmener…c’est véritablement une question de reconnaissance de la personne comme le précise souvent Jeannot dans la formation. Ma présence est maintenant régulière depuis près de 2  ans dans cet établissement et un véritable lien se tisse de façon régulière avec l’ensemble des résidents que je croise dans l’EPHAD et que je cotoie régulièrement, en plus des autres qui pratiquent dont le retour est différent, quelque chose s’est passé dans leur état énergétique. Du coup ils ont envie de partager ce moment convivial et se mettre eux aussi (essayer du moins) à la pratique pour faire ensemble. C’est un fait

Quelques photos de la pratique dispensée tout au long de l’année 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.